Association Montpelliéraine pour un Judaïsme Humaniste et Laïque

L’Amjhl est attachée aux principes humanistes de la Déclaration des Droits de l’Homme et aux valeurs républicaines, à une conception de la citoyenneté fondée sur le respect de la personne humaine, la participation à la vie de la cité, la tolérance et le pluralisme. Nous nous référons à la laïcité constitutionnelle française qui garantit l’indépendance des institutions par rapport aux pouvoirs religieux – à commencer par l’école. Pour nous, le judaïsme est une culture – porteuse d’une histoire, de valeurs et de diversité – dont la religion a été le ciment pendant des siècles. L’ Amjhl est ouverte à toute personne, juive ou non, qui adhère à cette brève présentation et à ses statuts.



Le franco-judaisme en débat

Le 30 janvier 2024, l’AMJHL, SEPHARIM et l’Institut MAIMONIDE recevaient la sociologue Martine COHEN pour son livre : Fin du franco-judaisme? Quel place pour les juifs dans une France multiculturelle.

Apres avoir rappelé les fondements de cette notion elle a insisté sur la diversité des institutions juives et sur les différences d’approche des problématiques qui traversent le monde juif aujourd’hui. Le débat qui a suivi a permis d’évoquer les tensions et interrogations nées notamment depuis les événements du 7 octobre.

Martine COHEN a conclu que « malgré tout » elle croyait à l’avenir des juifs en France et au dialogue dans le cadre de nos institutions républicaines .

Voir la captation de la rencontre (sur la chaine Youtube de l’Institut MAIMONIDE).

En image :

En haut : André MOUTOT (AMJHL), Martine COHEN, Michael IANCU (Institut Maimonde)

En bas : dans le public (nombreux) Charles EBGUY (SEPHARIM) participe au débat.

Publié le :

par :