Nos activites récentes

Thèmes abordés par l'AMJHL depuis Septembre 2015

Pologne ; Israël et Palestine ; marranes portugais

Dimanche 12 Novembre 2017 au CCJ à Montpellier (attention, jour et lieu inhabituel)

Gérald Tenenbaum, mathématicien (Université Henri Poincaré, Nancy) et romancier, est venu débattre, à propos de son dernier livre, les Harmoniques (éditions de l’Aube, 2017) de la place de la fiction dans la reconstruction de l’identité, de la mémoire et de l’absence, thèmes qui dessinent toute son œuvre, plusieurs fois primée ( L'Ordre des jours, éditions Héloïse d'Ormesson 2008, prix Erckmann-Chatrian. L'Affinité des traces, sélectionné par le jury du prix Jean Giono 2012. Peau vive , finaliste du prix Écritures et spiritualité 2015).

Les Harmoniques explore quatre destins croisés, sur une vingtaine d’années, entre Paris et Buenos Aires en passant par TelAviv. Il a été très favorablement remarqué par la critique (Télérama 3511).

Gérald Tenenbaum est très actif dans le mouvement associatif juif laïque à Nancy.

Samedi 14 Octobre 2017 à 14h30, salle Pétrarque.

Katell Berthelot historienne, directrice de recherches au CNRS, a présenté le livre

Jérusalem, histoire d'une ville-monde (Paris: Flammarion [Champs], 2016)

qu'elle a écrit en collaboration avec Vincent Lemire, Julien Loiseau et Yann Potin

Katell Berthelot est une spécialiste internationalement connue du judaïsme à l'époque romaine. Elle est coéditrice d'une édition bilingue des manuscrits de la Mer Morte. Elle est l'auteur de nombreux articles de recherche, et aussi d'ouvrages "grand public". Outre le présent livre, citons par exemple Dieu, une enquête. Judaïsme, christianisme, islam, ce qui les distingue, ce qui les rapproche, Paris, Flammarion, 2013 (avec D.Albera)

¨ L’histoire de Jérusalem est généralement écrite sur un mode dramatique, qui frôle parfois le récit romancé, story plutôt que history. L’attention se focalise sur les conflits, les perspectives apocalyptiques et le soi-disant “choc des civilisations”. Sous l’empilement des mémoires et des attentes eschatologiques, Jérusalem apparaît en définitive comme une ville sans histoire, au sens d’une ville dont l’histoire dans sa globalité, des origines à nos jours, n’avait pas encore fait l’objet d’une enquête historienne méthodique, confrontant les sources (archéologiques, textuelles, documentaires) de manière critique et argumentée. Le projet du livre Jérusalem, histoire d’une ville-monde est précisément de combler une telle lacune, et de montrer combien la ville, à l’opposé de la « Jérusalem céleste » des textes religieux, est ancrée dans l’histoire et le monde.

A propos des autres auteurs

  • Vincent Lemire coordonateur du projet, est Maître de conférences à l'Université Paris Est. Il est l'auteur d'une thèse en histoire environnementale (La soif de Jérusalem. Essai d'hydrohistoire 1840-1948)
  • Julien Loiseau est historien, Maître de Conférences à l'Université Paul Valéry, et directeur du Centre de Recherches Français à Jerusalem.
  • Yann Potin est historien, chargé d'études documentaires aux Archives Nationales.

Jeudi 19 Octobre, au théâtre du Carré Rondelet

L’AMJHL animera un débat autour de la pièce Déportée A-27450 de Jacky Katu qui passe dans ce théatre du 19 au 22 Octobre à 20h30.

Le Dimanche 28 Mai au CCJ

Marc-Alain Ouaknin a fait un séminaire consacrés cette année aux Aggadot du Talmud.
Thème de l’année : la croisière s’amuse 1 et 2 : contes et légendes du Talmud : les histoires extraordinaires de Rabba Bar Bar Hana . Rabba Bar Bar Hana est un talmudiste fameux pour ses récits de voyages merveilleux à travers les mers et les déserts.

Cliquez ici pour voir et/ou télécharger le document fourni

Les  15 histoires de voyages en bateau de la Aggadah 73a de R.B. Bar Hana mises en rapport avec la loi ( Halakha) sur les contrats de voyages en bateau montrent les rapports subtils entre Aggada (narration) et Halakha(loi), la Aggada servant souvent d’exemple, de démonstration ou de mise en situation dans un but pédagogique à la Halakha.

N.B. Un second séminaire était prévu pour le 4 Juin. Il a été reporté à l'automne prochain.

Samedi 29 Avril 2017 à 14h30 salle Pétrarque

le Marranisme portugais, conférence de Margarida Lévy, ancienne attachée culturelle à Lisbonne.

Juifs et le Portugal, c'est une longue histoire faite de périodes calmes et d'explosions de violence. C'est une histoire plus vieille que le Portugal, l'une des plus vieilles nations d'Europe, dont l’indépendance date de 1139.

La présence d'une communauté juive est établie à partir de 390 de notre ère. Cette communauté a joué un rôle majeur dans les Grandes Découvertes Portugaises du XIVème siècle mais l'arrivée de l'Inquisition va pendant 228 ans semer la peur et la terreur. Pour fuir les persécutions, beaucoup de juifs vont se convertir et se maintenir fidèles en secret à la foi mosaïque.

Février-Mars 2017

En collaboration avec le CCCJ et Radio-Aviva, nous avons participé à l'opération Sauvons les archives organisée par le Mémorial de la Shoah

Samedi 4 Mars 2017 à 14h30 au Théâtre Tabard

14h30: Conférence f'Elysée Lopez sur le Camp de Rivesaltes,

15h45 : Assemblée générale annuelle de l'AMJHL

Mercredi 8 Mars 2017 à 19h30 au cinéma Nestor Burma

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, hommage à Roni Elkabetz : projection de Prendre femme, suivie d'un débat animé par Deborah Saiag, actrice et réalisatrice.

Samedi 21 Janvier 2017 à 14h30, salle Guillaume de Nogaret

Projection de courts-métrages israéliens et palestiniens sur l'eau, fournis par La Paix Maintenant, en présence de l'un des réalisateurs, Y. Rozenkier.

Une présentation détaillée (en anglais) de ces films se trouve sur le site suivant

Samedi 10 Décembre à 14h30, au Théâtre Tabard

Le Dibbouk dans l'imaginaire Juif,

projection du film tiré de la pièce de Shalom Anski et débats

Le film a été présenté par Henri Jouf. Suite à la projection, Corinne Daubigny, philosophe, psychanalyste, auteure (Les origines en héritage, 1993, et nombreuses contributions), co-rédactrice de la revue du Coq-Héron (psychanalyse et sciences humaines, éd. Eres) est intervenue, à travers une lecture inédite de la pièce de théâtre Le Dibbouk, sur le caractère pionnier de la démarche anthropologique de Shlomo Anski quant aux approches transculturelles des souffrances contemporaines : «  Entre deux mondes », comment surmonter ensemble les catastrophes collectives de la Mémoire ? 

Voir ici la présentation détaillée faite par Corinne Daubigny

Nous profitons de l'occasion pour signaler deux livres remarquables sur le monde yiddish :

Y.L. Peretz,Les oubliés du shtetl (trad. et annotations Nathan Weinstock), Plon, Paris 2007.

Jean Baumgarten , Céline Trautmann-Waller, Rabbins et savants au village, Etude des traditions populaires juives XIXe - XXe siècles

ainsi que le dvd Trésors du cinéma Yiddish, sorti en Décembre 2016, qui contient notamment Le Dibbouk

jeudi 24 Novembre à 19h30 au Centre Culturel Juif

Chagall et les peintres juifs de l'Ecole de Paris,

Conférence de Jacqueline Pérardel, historienne de l'Art

L’École de Paris a rassemblé des artistes ayant contribué à faire de Paris le foyer de la création artistique jusque dans les années 1960. Elle a compté dès son origne de nombreux peintres juifs, le plus célèbre étant Marc Chagall.

Vendredi 7 Octobre à 20h

La Manufacture Compagnie Jean-Claude FALL a présenté

Une vie bouleversée, d' Etty Hillesum

Salle A3 5 rue Reynès - 34000 Montpellier

(soirée du Vendredi 7 Octobre réservée pour l'AMJHL.

La représentation a été suivie d'un débat avec Jean-Claude Fall et Roxane Borgna.

Activités antérieures : cliquez

Retour à la page d'accueil

Retour à l'agenda