Un judaïsme humaniste et laïque à Montpellier

Mémoires juives ...

Les activités de l'AMJHL ont lieu une fois par par mois environ, le samedi le plus souvent mais pas toujours, et pas toujours au même endroit ! Cliquer ici pour l'accès aux différentes salles

L'accès est libre, sauf mention contraire expresse.

Samedi 14 Octobre 2017 à 14h30, salle Pétrarque.

Katell Berthelot historienne, directrice de recherches au CNRS, présentera le livre

Jérusalem, histoire d'une ville-monde (Paris: Flammarion [Champs], 2016)

qu'elle a écrit en collaboration avec Vincent Lemire, Julien Loiseau et Yann Potin

Katell Berthelot est une spécialiste internatiolement connue du judaïsme à l'époque romaine. Elle est coéditrice d'une édition bilingue des manuscrits de la Mer Morte. Elle est l'auteur de nombreux articles de recherche, et aussi d'ouvrages "grand public". Outre le présent livre, citons par exemple Dieu, une enquête. Judaïsme, christianisme, islam, ce qui les distingue, ce qui les rapproche, Paris, Flammarion, 2013 (avec D.Albera)

¨ L’histoire de Jérusalem est généralement écrite sur un mode dramatique, qui frôle parfois le récit romancé, story plutôt que history. L’attention se focalise sur les conflits, les perspectives apocalyptiques et le soi-disant “choc des civilisations”. Sous l’empilement des mémoires et des attentes eschatologiques, Jérusalem apparaît en définitive comme une ville sans histoire, au sens d’une ville dont l’histoire dans sa globalité, des origines à nos jours, n’avait pas encore fait l’objet d’une enquête historienne méthodique, confrontant les sources (archéologiques, textuelles, documentaires) de manière critique et argumentée. Le projet du livre Jérusalem, histoire d’une ville-monde est précisément de combler une telle lacune, et de montrer combien la ville, à l’opposé de la « Jérusalem céleste » des textes religieux, est ancrée dans l’histoire et le monde.

A propos des autres auteurs

  • Vincent Lemire coordonateur du projet, est Maître de conférences à l'Université Paris Est. Il est l'auteur d'une thèse en histoire environnementale (La soif de Jérusalem. Essai d'hydrohistoire 1840-1948)
  • Julien Loiseau est historien, Maître de Conférences à l'Université Paul Valéry, et directeur du Centre de Recherches Français à Jerusalem.
  • Yann Potin est historien, chargé d'études documentaires aux Archives Nationales.

Samedi 12 Novembre à partir de 10h au CCJ à Montpellier

Gérald Tenenbaum, mathématicien (Université Henri Poincaré, Nancy) et romancier, viendra débattre, à propos de son dernier livre, les Harmoniques (éditions de l’Aube, 2017) de la place de la fiction dans la reconstruction de l’identité, de la mémoire et de l’absence, thèmes qui dessinent toute son œuvre, plusieurs fois primée ( L'Ordre des jours, éditions Héloïse d'Ormesson 2008, prix Erckmann-Chatrian. L'Affinité des traces, sélectionné par le jury du prix Jean Giono 2012. Peau vive , finaliste du prix Écritures et spiritualité 2015).

Les Harmoniques explore quatre destins croisés, sur une vingtaine d’années, entre Paris et Buenos Aires en passant par TelAviv. Il a été très favorablement remarqué par la critique (Télérama 3511).

Gérald Tenenbaum est très actif dans le mouvement associatif juif laïque à Nancy.

Samedi 9 Décembre 2017 à 18h 30, avec l'Institut Maïmonide

Gilles Moutot et Véronique Moutot-Narcisse donneront une conférence sur Theodor Adorno, l'un des principaux représentants de l'Ecole philosophique de Francfort

Véronique Moutot-Narcisse est professeur de lettres modernes en classes préparatoires scientifiques et littéraires au lycée Joffre de Montpellier.

Gilles Moutot est maître de conférences en philosophie à la faculté de médecine de l’université de Montpellier. Ses recherches portent sur la théorie critique de la société, ainsi que sur les formes et enjeux/em> de l’articulation entre la philosophie et les sciences sociales. Il a notamment publié Adorno. Langage et réification, Paris, PUF, coll. « Philosophies », 2004 ; Essai sur Adorno, Paris, éd. Payot, coll. « Critique de la politique », 2010.

Il faut ajouter à ce programme le second séminaire de Marc-Alain Ouaknin, prévu initialement pour le 4 Juin et reporté.